Histoire de goût, avec Marta l’Européenne

Ce lundi 16 novembre 2015, le Convivium namurois était de sortie à la Capitale. Au programme, une rencontre avec Marta Messa, porte-parole de Slow Food auprès de la Commission Européenne, pour une présentation en fin de journée, des projets auxquels les membres peuvent choisir d’accorder toute leur attention dans le cadre de leurs prochaines activités de sensibilisation du grand public.

« Le chocolat Gerbaud, le chocolat qui rend beau ! »

Mais la journée ne pouvait pas faire l’impasse sur ce qui nous rassemble en Convivium… le manger bon, propre et juste. Un plaisir que le groupe avait choisi de décliner façon « chocolat » en compagnie de Laurent Gerbaud établi 2, rue Ravenstein.

2015-11-16 11.27.02

Le reportage photo en dit long de l’enthousiasme que cette activité découverte a suscité. L’atelier commençait par le façonnage d’une platine de mendiants personnalisés au goût de chacun et que tous ont eu plaisir d’emporter à domicile… sauf les gourmands qui n’ont pas attendu de franchir le pas de la porte pour puiser dans leur sachet.

2015-11-16 11.20.45 2015-11-16 11.09.51.jpg 2015-11-16 12.08.41 2015-11-16 12.12.39 2015-11-16 10.51.30

La dégustation commentée animée par Laurent Gerbaud lui-même était déjà toute en saveur… de nombreuses anecdotes émaillant sa présentation au ton précis et détendu à la fois. L’homme est un passionné qui sait de quoi il parle. Son expérience se nourrit d’une pratique établie sur plusieurs continents. La diversité des goûts liée à la particularité des cultures… il connaît, et en parle avec aisance. Un bon moment que tous ont apprécié, à s’en lécher les doigts !

Si le temps de table faisait suite, on se doutera qu’il ne devait pas non plus être sans intérêt gustatif pour notre groupe. Marta Messa, piémontaise, fidèle à sa patrie d’origine, avait choisi l’Osteria Agricola Toscana, rue Livingstone.

2015-11-16 13.21.40Un choix qui a fait l’unanimité, à entendre les commentaires, au moment de regagner les locaux de la rue d’Edimbourg où Marta Messa concluait la journée par son exposé sur les projets rassembleurs qu’elle anime. Le Convivium namurois a ainsi pu identifier quelques pistes de chantier à mener autour de l’Arche du goût, de la vigilance  sentinelle concernant les produits nobles en voie d’extinction et de la constitution d’une Alliance des chefs rassemblant restaurateurs et cuisiniers prescripteurs de bonnes pratiques dans le choix de leurs fournisseurs et le commentaire avisé de la carte qu’ils proposent à leur clientèle.

2015-11-16 14.41.55 martamessa

L’heure des retours groupés ayant sonné, les co-voitureurs saluèrent les disciples des transports en commun, non sans avoir remercié chaudement Marta Messa qui promit tout son soutien à l’équipe namuroise, et d’établir également des contacts avec les autres Convivium établis en Belgique. Une journée enrichissante tout autant que plaisante.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s