Grande journée-rencontre « Semences Libres et Blés Anciens»

Ce samedi 10 juin 2017, les Convivia Slow Food Namur et Slow Food Metropolitan Brussels ont eu le grand plaisir de vous convier à leur grande journée-rencontre « Semences Libres et Blés Anciens » qui s’est déroulée de 11H30 à 22H00 à la Ferme de Froidmont à Rixensart. Retour sur l’événement/

Nous avons choisi ce lieu pour son cadre unique, sa grande capacité d’accueil (cour, jardin, salles de conférences), son investissement dans l’agriculture bio et son restaurant inscrit dans l’Alliance Slow Food des Chefs – Belgique.

Pendant toute cette journée que nous avons voulue festive et informative, nous nous sommes efforcés de vous présenter tous les aspects liés à la défense de la commercialisation libre des semences, avec une approche plus particulière aux graines de blés anciens en Belgique et en Europe.

Côté activités, nous vous avons proposé une projection de film, des conférences, des dégustations de pains artisanaux et de produits Sentinelles Slow Food, des food-trucks, des stands d’information, des stands de vente de semences rebelles et un bar à bières et vins résolument artisanaux.

Côtés orateurs invités, les interventions de :

  • Maître Blanche Magarinos-Rey, avocate de l’association Kokopelli et auteur du livre « Semences hors-la-loi – la biodiversité confisquée »
  • Catherine Andrianne, responsable de Semailles qui produit des semences rebelles
  • Marc Dewalque, artisan à la boulangerie du Gonesse à Malmédy et fondateur de l’assciation Bio Panem
  • André Grevisse, acteur du film « Les Liberterres » qui sera projeté dans l’après-midi
  • Jacob Hasbun, animateur du Hompot, Potager Collectif et Grainothèque à Uccle (Bruxelles)
  • Massimiliano Solano, ingénieur agronome et agriculteur producteur de céréales antiques
  • Fabio Panchetti, gérant de l’Azienda Agricola Toscana et agriculteur toscan
  • Emmanuelle Escarnot, Chef de projet au Centre wallon de Recherches Agronomiques (CRA-W) à Gembloux
  • Anne Vande Winckel, Médecin homéopathe et nutrithérapeute
  • Anne-Marie et Antoine Guccione, coproducteurs du film les  » Liberterres »
  • Angela Cara, cogestionnaire de la Boulangerie Legrand (Namur) et spécialisée en farines anciennes
  • Xavier Mauroy, meunier au Moulin de Montigny

Côtés producteurs,

la présence de :

  • La Boulangerie Legrand à Namur (pains aux antiques céréales de Sicile, de Toscane et les blés aciens de la ferme du Hayon)
  • Semailles, Semencier à Gesves (Province de Namur)
  • Cycle en Terre, Semencier à Verlée (Province de Namur)
  • Hompot, Potager Collectif et Grainothèque à Uccle (Bruxelles)
  • ​La Ferme Valdibella en Sicile, viticulteur et producteur de céréales
  • Le nouveau truck de l’Azienda Agricola Toscana (hamburgers et spécialités toscanes)
  • ​Le Bouchon Namurois, Truck à tapas gastronomiques
  • Bar à bières avec Cantillon, Brasserie de la Senne et En Stoemelings ​et vins naturels (Basin & Marot)
  • Resto-Bar de la Ferme de Froidmont

Côté associatif, furent présents :

  • La Ferme de Froidmont
  • BioWallonie
  • L’APAQ-W
  • Slow Food Namur
  • Slow Food Metropolitan Brussels

Programme

9H30 : installation des stands et trucks
11H00 : Ouverture des stands dans la cour : Conviviums Slow Food, Producteurs de Sentinelles, Vendeurs de graines (Semailles), Vignerons (Valdibella)
​11H00 : Conférence de Catherine Andrianne de Semailles : « l’action de l’artisan semencier sur la sauvegarde du patrimoine légumier »
​11H15 : Ouverture du bar dans l’espace « jardins » (Cantillon, Brasserie de la Senne, En Stoemelings)
​11H30 : Conférence de Marc Dewalque : « Présentation de l’association Li Mestère travaillant sur les populations de céréales de sélection paysanne à hautes tiges »
11H30 : Ouverture des trucks
​12H00 : Conférence de Jacob Hasbun, animateur du Hompot, Potager Collectif et Grainothèque à Uccle (Bruxelles)
14H00 : Conférence-débat de Blanche Magarinos-Rey, avocate de Kokopelli​ sur le thème « Semences Hors-la-Loi »
15H00 : Projection du film « Les Liberterres »
16H30 : Conférence-débat sur le film les Liberterres en présence André Grevisse (éleveur et acteur du film) et de d’Anne-Marie et Antoine Guccione (co-producteurs)
​17H00 : Conférence avec Emmanuelle Escarnot sur les expérimentation mises en place au CRA-W : Collection d’anciennes variétés de froment et d’épeautre, essai d’anciennes variétés d’épeautre, essai de comparaison de variétés d’épeautre, pProjet de recherche sur la diversité des ressources génétiques en lien avec la maladie cœliaque
17H30 : Conférence « Blés anciens et farines nobles » avec Angela Cara (Boulangerie Legrand)  Xavier Mauroy, meunier au Moulin de Montigny, Massimiliano Solano, ingénieur agronome et agriculteur producteur de céréales antiques et Fabio Panchetti, gérant de l’Azienda Agricola Toscana et agriculteur toscan
​18H00 : Conférence Anne Vande Winckel, Médecin homéopathe et nutrithérapeute
​18H30 :Fin des conférences et fermeture des stands
19H00 : Repas convivial en présence de certains acteurs de la journée (30 eur/personne)

Des photos de l’événement figurent dans notre album, à la date du 10 juin 2017. Le convivium Bruxellois a également posté ses clichés sur Facebook

Grande journée-rencontre « Semences Libres et Blés Anciens»

semences2Ce samedi 10 juin 2017, les Convivia Slow Food Namur et Slow Food Metropolitan Brussels ont le grand plaisir de vous convier à leur grande journée-rencontre « Semences Libres et Blés Anciens » qui se déroulera de 11H30 à 22H00 à la Ferme de Froidmont à Rixensart.

Nous avons choisi ce lieu pour son cadre unique, sa grande capacité d’accueil (cour, jardin, salles de conférences), son investissement dans l’agriculture bio et son restaurant inscrit dans l’Alliance Slow Food des Chefs – Belgique.

Pendant toute cette journée que nous voulons festive et informative, nous nous efforcerons de vous présenter tous les aspects liés à la défense de la commercialisation libre des semences, avec une approche plus particulière aux graines de blés anciens en Belgique et en Europe.

Côté activités, nous vous proposerons une projection de film, des conférences, des dégustations de pains artisanaux et de produits Sentinelles Slow Food, des stands d’information et d’autres stands de dégustations de bières et vins résolument artisanaux.

Côtés invités, nous vous annonçons déjà :

  • Maître Blanche Magarinos-Rey, avocate de l’association Kokopelli et auteur du livre « Semences hors-la-loi – la biodiversité confisquée »
  • Paul-Jean Vranken, coréalisateur du film les Liberterres qui sera projeté dans l’après-midi
  • Massimiliano Solano, ingénieur agronome et agriculteur producteur de céréales antiques

Côtés producteurs, nous sommes déjà en mesure de vous annoncer la présence de :

  • La Boulangerie Legrand à Namur (pains aux antiques céréales de Sicile, de Toscane et les blés anciens de la ferme du Hayon)
  • La Ferme Valdibella en Sicile, viticulteur et producteur de céréales

Et ce n’est qu’un début, de très nombreuses autres personnalités et producteurs seront encore conviés à ce grand évènement.

Le programme de la journée se présente actuellement ainsi :

11H30 : Ouverture des stands dans la cour : Conviviums Slow Food, Producteurs de Sentinelles, Brasseurs indépendants, Vendeurs de graines, Vignerons (Valdibella)
12H30 : Lunch
14H00 : Projection du film « Les Liberterres » en présence de d’Anne-Marie et Antoine Guccione (co-producteurs)
15H30 : Conférences avec l’intervention de plusieurs de nos invités
19H00 : Repas VIP avec les acteurs de la journée réalisé par la Ferme de Froidmont

L’entrée sera fixée à 10 euros/personne et donnera l’accès aux animations, dégustations, conférences et projection du film. Pour les membres cotisants de Slow Food, l’entrée sera proposée à 5 euros/personne (sous présentation de la carte de membre).

Réservez dès à présent cette date pour venir vivre avec nous un moment unique.

Afin de pouvoir nous organiser au mieux, nous vous prions de remplir dès à présent le formulaire figurant en bas de page de cette adresse (page de notre partenaire bruxellois).

Avec la Couque de Dinant aux journées Folknam

1488Le convivium namurois prépare non seulement  l’introduction prochaine de la Couque de Dinant au sein de l’ Arche du goût, mais son intronisation au titre de « Produit Sentinelle« .

Ce soutien s’adresse principalement à trois artisans de la région de Dinant qui oeuvrent encore, selon des recettes précieusement gardées, à la perpétuation d’une curiosité organoleptique locale : un biscuit dur fait de miel et de farine.

C’est en tenant ensemble un stand au coeur du marché artisanal de la  Vingtième Journée du  folklore et des traditions organisée par Folknam, à Namur qu’ils porteront leur collaboration sur les fonts baptismaux.

Les partenaires seront accompagnés de membres de la confrérie des Mougneux d’Coutche de Dinant qui participent une nouvelle fois au cortège de l’après midi. Ensemble, ils vous présenteront  » La Couque de Dinant » et sa petite soeur, la « Couque de Rins », un biscuit à sucer, une friandise originale.

 

Le site des Mougneux d’Coutches

Evocation de la Maison Jacobs

Evocation de la Maison Collard

HOQUETS – Couque de Dinant from HOQUETS on Vimeo.

Maison Gigot (successeurs Pirot) – pas de lien sur le net.

Histoire de goût, avec Marta l’Européenne

Ce lundi 16 novembre 2015, le Convivium namurois était de sortie à la Capitale. Au programme, une rencontre avec Marta Messa, porte-parole de Slow Food auprès de la Commission Européenne, pour une présentation en fin de journée, des projets auxquels les membres peuvent choisir d’accorder toute leur attention dans le cadre de leurs prochaines activités de sensibilisation du grand public.

« Le chocolat Gerbaud, le chocolat qui rend beau ! »

Mais la journée ne pouvait pas faire l’impasse sur ce qui nous rassemble en Convivium… le manger bon, propre et juste. Un plaisir que le groupe avait choisi de décliner façon « chocolat » en compagnie de Laurent Gerbaud établi 2, rue Ravenstein.

2015-11-16 11.27.02

Le reportage photo en dit long de l’enthousiasme que cette activité découverte a suscité. L’atelier commençait par le façonnage d’une platine de mendiants personnalisés au goût de chacun et que tous ont eu plaisir d’emporter à domicile… sauf les gourmands qui n’ont pas attendu de franchir le pas de la porte pour puiser dans leur sachet.

2015-11-16 11.20.45 2015-11-16 11.09.51.jpg 2015-11-16 12.08.41 2015-11-16 12.12.39 2015-11-16 10.51.30

La dégustation commentée animée par Laurent Gerbaud lui-même était déjà toute en saveur… de nombreuses anecdotes émaillant sa présentation au ton précis et détendu à la fois. L’homme est un passionné qui sait de quoi il parle. Son expérience se nourrit d’une pratique établie sur plusieurs continents. La diversité des goûts liée à la particularité des cultures… il connaît, et en parle avec aisance. Un bon moment que tous ont apprécié, à s’en lécher les doigts !

Si le temps de table faisait suite, on se doutera qu’il ne devait pas non plus être sans intérêt gustatif pour notre groupe. Marta Messa, piémontaise, fidèle à sa patrie d’origine, avait choisi l’Osteria Agricola Toscana, rue Livingstone.

2015-11-16 13.21.40Un choix qui a fait l’unanimité, à entendre les commentaires, au moment de regagner les locaux de la rue d’Edimbourg où Marta Messa concluait la journée par son exposé sur les projets rassembleurs qu’elle anime. Le Convivium namurois a ainsi pu identifier quelques pistes de chantier à mener autour de l’Arche du goût, de la vigilance  sentinelle concernant les produits nobles en voie d’extinction et de la constitution d’une Alliance des chefs rassemblant restaurateurs et cuisiniers prescripteurs de bonnes pratiques dans le choix de leurs fournisseurs et le commentaire avisé de la carte qu’ils proposent à leur clientèle.

2015-11-16 14.41.55 martamessa

L’heure des retours groupés ayant sonné, les co-voitureurs saluèrent les disciples des transports en commun, non sans avoir remercié chaudement Marta Messa qui promit tout son soutien à l’équipe namuroise, et d’établir également des contacts avec les autres Convivium établis en Belgique. Une journée enrichissante tout autant que plaisante.

 

Choisir son circuit de distribution, ce n’est jamais anodin !

Capture d’écran 2015-10-28 à 10.51.12L’article est paru dans le journal Le Monde et il est trop bien argumenté pour ne pas vous inviter à le découvrir. La première manière, la plus correcte, est d’aller le consulter en ligne, sur le site original. Mais le risque est là qu’avec le temps, il ne soit plus accessible. Aussi l’avons-nous aussi téléchargé pour que vous puissiez y avoir accès plus tard.

Téléchargez en cliquant